LA TRIBUNE LIVRADAISE

LA TRIBUNE LIVRADAISE

Le point sur les rythmes scolaires 2017 2018

              

 

 

IMG_9047[1].JPGPoint presse avec de gauche à droite :

Fabrice Delestre nouveau DGS, Anthony Gibert adjoint aux écoles,

Mr le maire et Maria Vierra conseillère déléguée.

 

 

 

                     En ce début d'année scolaire 2017, Mr le maire a souhaité faire le point ce mercredi 6 septembre à l'occasion d'un point presse sur les rythmes scolaires de la commune. Malgré un vote consultatif d'où il ressortait qu'une majorité était en faveur du retour de la semaine de 4 jours, le rectorat s'est quand même prononcé pour le maintient de la semaine de 4 jours et demi. Cette dernière initiée par le gouvernement Hollande était dans ses débuts fortement conseillée puis est devenue obligatoire devant le manque d'enthousiasme des communes à mettre en place des TAP. Les votants sont les enseignants, les élus et les représentants d'associations de parents d'élèves : à l'école Queyras, il y a eu 12 pour, 2 contre et 1 abstention ; à La Gourguette c'est une majorité de pour. En ce qui concerne Jasmin et Boudard, les enseignants ont voté contre : 8 contre et 7 pour à Boudard, 7 contre et 5 pour à Jasmin. Il en ressort que si l'on fait une moyenne sur les 4 écoles concernées il se dégage une large majorité en faveur du retour de la semaine de 4 jours.

 

 

Le maire est étonné de la décision du rectorat de ne pas valider la demande Livradaise vu que c'est pour le bien des enfants, que l'avis des parents est majoritaire, que l'association des parents d'élèves est majoritaire, que 50% des écoles sont favorables, que le conseil municipal a émis un avis favorable et s'interroge sur les critères qui ont été pris en compte par le rectorat.

Pour lui  " On remet en cause tout le principe de la démocratie  qui a été bafoué en décidant que ce n'est pas la majorité absolue qui fait foi et qu'il n'a été tenu compte dans ce dossier que du vote des écoles : 2 pour et 2 contre. "

 

 

Voici un extrait de la réponse du Rectorat :

                 " A la lecture du dossier je constate que si le conseil municipal et le conseil des deux écoles maternelles ont voté favorablement à une expérimentation dérogatoire à l'organisation de la semaine hebdomadaire, les conseils des deux écoles primaires ont répondu défavorablement à un retour à la semaine de 4 jours. Dans la mesure où une majorité des conseils d'école n'est pas exprimée en faveur d'une adaptation de l'organisation de la semaine scolaire, le refus est prononcé. "

 

Le maire nous a annoncé qu'un recours a été adressé en ce sens au Ministre de l'Education Nationale Jean-Michel Blanquer et dont une réponse est attendue.

 

Autre sujet d'actualité, l'accueil des moins de 3 ans : Le maire indiquait : " Tout s'est très bien passé et  nous sommes loin de l'affluence que l'ON nous prévoyait  de 70 enfants. Nous avons 12 scolarisés sur les 16 possibles. "

 

Au niveau des effectifs ils sont globalement stables par rapport à l'an passé. Il n'y aura pas non plus de carte scolaire à Ste Livrade pour favoriser la mixité. A noter aussi que les écoles de la commune ont été mises aux nouvelles normes de sécurité imposées par l'état.

Enfin le maire a déploré le gel gouvernemental des emplois aidés jugés trop inefficaces  pour l'insertion alors que sur le territoire de la commune nous avons plusieurs exemples de réussite.

 

 

 

 

 

Réponse de Mme Pasut

du vendredi 8-09-2017 :

 

 

                               " Ce sont les parents d'élèves élus des conseils d'écoles qui se sont  prononcés donc la démocratie est respectée. Il y a eu une pseudo enquête directe des parents  mais ce n'est pas ce qui est pris en compte par l'éducation nationale, la référence c'est quand même les élus des conseils d'écoles et les représentants de l'éducation nationale qui évaluent leurs élèves et qui voient si les 4 jours et demi c'est bénéfique ou non, d'abord on n'a aucun contrôle sur cette enquête, on n'a rien pu vérifier et je pense qu'il essaie de prendre ça comme prétexte pour justifier sa décision mais  son véritable objectif c'est de faire des économies sur les TAP qui étaient d'ailleurs très mal organisés jusqu'à maintenant sur Ste Livrade.

 

Si les enfants ne vont pas à l'école le mercredi matin, ils iront en centre de loisir et les économies qu'on fait d'un coté, on le reperd de l'autre et c'est vraiment dommage de dégrader ainsi le service public de l'éducation. J'ai entendu qu'il se posait en pédagogue, les enfants fatigués etc et tout, c'est pas parce qu'il est médecin qu'on doit le croire sur parole pour tout, il y a des pédagogues et des chronobiologistes qui sont sûrement plus compétents que Mr Pudal en la matière. En primaire c'est plus favorable d'avoir 5 matinées par semaine que 4 pour l'apprentissage des fondamentaux. "

 

Pour l'accueil des moins de trois ans Mme Pasut pense que le système mis en place par la municipalité actuelle est une régression par rapport à ce qui existait auparavant . Il y a un gros problème à ce niveau d'après elle.

 

 

 



06/09/2017
8 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 89 autres membres